Je ne connais pas UNE fille qui ne veut pas des UGG dans son dressing pour cet hiver …

Esthétiquement j’aime beaucoup, cruellement parlant un peu moins !

OUIIIIII je vois venir les critiques : t’es extrême, on les tond juste un peu les moutons, c’est pas de la « vraie » fourrure …

OK mais si on creuse, les UGG (à part te prendre 200 balles), c’est quoi ???

 

 

Je me lance dans du coaching positif dès 2017, je ne poste donc pas d’images violentes, ou de vidéos démontrant l’atroce vérité (elles ont toutes été enlevées de Youtube pour ne pas desservir la marque de toute façon), mais je vous explique la réalité telle qu’elle est aujourd’hui !!!

 

1- L’environnement :

1 tonne de laine = 35 tonnes de CO2 … je pourrais m’arrêter là pour cet article et vous avoir convaincu mais je continue un peu quand même ^^

L’australie (pays des UGG) c’est 80% d’émissions qui proviennent des élevages de moutons pour fabriquer ces petites bottes.

C’est un peu énorme non ???

 

2- Le rendement :

Les moutons, pour fabriquer autant de bottes et répondre à toutes les demandes des fashionista de ce monde, il en faut déjà un bon paquet. Ils sont bien entendu reproduis à outrance (bah ouais c’est qu’il en faut du rendement!), et sont parqués dans des enclos très (trop) petits. Si il n’y avait que ça …

 

3- La souffrance :

ON Y EST : le mouton avant d’être abattu pour sa peau ou sa viande vit un véritable ENFER !

Outre les oreilles percées (passe encore …), la queue sectionnée chez les bébés (déjà plus douloureux), ou la castration à vif (blurpsss) … bien entendu sans anesthésie générale hein, au cas où y en a encore dans le monde des bisounours.

 

TOUT CELA POUR : avoir des bottes « fashion » ….

Alors la solution vous allez me dire c’est ? Les imitations ! NOOOOOOON encore pire !

Les imitations proviennent du chien (pas pire en terme de souffrance), mais dépecés vivant en Chine. Alors forcément c’est moins cher, mais la cruauté est bien présente. C’est une mort lente, douloureuse et cruelle pour ces animaux.

 


 

Alors que faire ?

LISEZ LES ÉTIQUETTES, si il n’y a aucune provenance animale vous ne risquez rien. C’est sûr en terme de retombées écologiques c’est peut-être pas forcément mieux, mais dépenser autant d’argent pour penser à chacun de mes pas la souffrance qu’a pu subir cet animal, je ne peux pas …

 

Ma solution à moi, je l’ai trouvé chez Jennifer ici !

 

 

Elles sont très belles, très chaudes, et sans souffrance animale. (Et mon banquier me remercie au passage) !

 

 

Vous avez également pleins de jolies marques vegan ici !!!

 


 

Forcément, on ne peut pas voir la souffrance partout quand nous ne sommes pas informés, mais si tout le monde y mets du sien et refuse cette cruauté que la société nous impose, nous pourrons faire changer les choses. Que ce soit en terme de cruauté animale complètement inutile (au même titre que la fourrure ou le cuir), ou en terme d’écologie (c’est un véritable désastre), on peut tous faire un petit pas …

 

#LOVE 

 

Written by malohan

    Un commentaire

  1. Auriane 15/12/2016 at 20 h 24 min Répondre

    J’aime cet article !
    J’ai acheté les miennes en Australie mais ce sont des fausses en synthétique =)
    Belle soirée copine

Leave a Comment




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.