La famille est incontestablement une des choses les plus importantes de nos vies. Ce n’est pas toujours facile, pas toujours rose, mais essentiel à notre évolution.

Parfois nous n’avons pas le choix que de partir : pour une nouvelle carrière, un nouvel amour, ou pour gagner en qualité de vie.

Vivre loin est très difficile, mais pour ma part ça été la meilleure décision de ma vie. C’est à ce moment là où j’ai pris le contrôle de ma vie, où j’ai fais mes propres choix, où je suis sorti de ma zone de confort.

 

 

Le plus difficile est forcément cette tristesse au moment du départ. Autant les premières minutes de retrouvailles sont magiques, autant le au revoir ….

Enfin, depuis que je suis à Bordeaux, cela est beaucoup plus facile, contrairement au Québec (des paquets entiers de mouchoirs à l’aéroport, hein maman?).

Quand tu pars t’installer ailleurs, tout change. Tes vacances sont consacrées à ta famille, et adieu les moments de détente. Vous avez d’ailleurs pu le voir, je suis remontée ce week-end dans ma famille, j’ai dormis 10h en trois jours, j’ai couru partout, pour essayer de voir tout le monde …

 

Body Zara – Chemise H&m

 

Les gens changent et évoluent (surtout les enfants), et à chaque retrouvaille tu as l’impression d’être parti 10 ans où d’avoir loupé les choses les plus importantes.

Mais il y a pleins de points positifs. Ma famille ne m’a jamais vu aussi épanouie que depuis que j’ai quitté la région. Je suis toujours heureuse de revenir les voir et je profite d’eux à 1000%, chose que tu ne fais pas quand tu habites à 10 km …

 

Montre Cluse / bague Tha-maka

 

Ensuite, je dirais que je suis triste au moment du départ, mais tellement heureuse de revenir « chez moi », à Bordeaux. Et c’est là où tes amis deviennent ta famille. Un peu comme au Québec… J’avais la chance d’avoir ma soeur, mais même pour Romain, nos amis sont vite devenus la famille (les repas pour les anniversaires, les naissances, les Noël …) En gros ils ont pas le choix que de t’adopter en vrai ^^

Ce #mondaymantra porte bien son nom : partir pour mieux revenir.

Quand je suis parti je me suis enfin posé les bonnes questions sur ma vie (qui passe à une vitesse folle). Qu’est-ce que je souhaite vraiment ? Comment je peux atteindre mes buts ?

 

Tongs Havaianas

 

Au Québec, je me remémorais toujours pourquoi j’ai décidé de partir. Et sans trop avoir de réponse, je l’ai trouvé une fois arrivée à Bordeaux.

Aujourd’hui je sais que j’ai toujours une maison qui m’attend, un « chez moi », et cette pensée me réconforte beaucoup.

Tu es forcément bien plus sensible au manque de ta famille et de tes amis lors des mariages, des anniversaires, des naissances et surtout des décès … malheureusement !

Et c’est là où il est important de revenir, de retrouver cette énergie. Personne ne te connait aussi bien que ta famille.

 

 

Je ne comprend pas les gens qui affirment : « On n’a pas besoin d’amis, j’ai été bien trop déçu, j’ai toujours tout donné et rien en retour … »

TOUT LE MONDE a besoin d’une vie sociale. Non pas pour que tes amis résolvent tes problèmes, mais juste pour être écouté, soutenu, et surtout pour rire et lâcher prise. TOUT LE MONDE dans la vie a besoin d’aide à un moment ou à un autre.

Je pourrais faire n’importe quoi pour eux, on peut s’appeler de jour comme de nuit.

Ma meilleure amie par exemple me connait mieux que moi je pense, et inversement. Tous ces secrets que l’on partage, la confiance, et l’amour qui en ressort est juste vital.

Ma soeur m’a vu grandir, elle a connu mes échecs, comme mes succès …

 

 

Revenir ce week-end et voir mes amies m’a reboosté à bloc. Ces personnes sont dans ma vie depuis 20 ans, on a toujours fait en sorte de protéger cette amitié, comme quelque chose de précieux. Malgré la distance et toutes ces années si loin, ils font parti de ma vie, parti de moi… (et avec eux je lâche prise complètement, #teamsnap ^^)

Je profite de cet article pour dire à ma famille et mes amis à quel point je les aime, et à quel point ils sont importants pour moi. Mon papy mettait un point d’honneur à nous rassembler, il insistait sur le fait de se pardonner, de communiquer, de se soutenir, et de savoir compter les uns sur les autres… plus je vieillis, plus je le comprend.

 

 

Revenir chez moi ce week-end, me faire chouchouter, me rappeler des souvenirs avec ma mamie, marcher dans les rues de mon enfance, rire à en pleurer avec mes amis … autant de moments que j’ai pu vivre à 200% et qui m’ont redonné le sourire pour 6 mois !

Aujourd’hui je suis à Bordeaux, ma soeur à Montréal, ma famille à Metz, mes amis un peu partout dans le monde, et pourtant, nous nous retrouvons toujours avec autant de joie et de bonheur.

 

 

Partir pour vivre sa vie et ses rêves n’est pas égoïste ou prétentieux. Tant que l’on retrouve toujours le chemin de la maison.

Et c’est le plus important ….

 

#LOVE

 

Written by malohan

    2 commentaires

  1. Sandra 28/06/2017 at 2 h 08 min Répondre

    Un seul mot: MERCI

Leave a Comment




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.