Le blog va bientôt fêter ses 3 mois et je commence à peine à publier ce genre d’article. J’ai mis énormément de temps à regrouper les informations les plus perspicaces et surtout à ne pas tomber dans la « vegan donneuse de leçon » (dites moi si c’est le cas hein^^)

Une des premières choses que j’ai enlevé de mon alimentation, et ce même avant la viande, a été le lait. Je n’étais pas diagnostiquée intolérante au lait, mais pour autant il m’était impossible de boire un verre de lait sans avoir de l’inconfort ou des crampes abdominales.

⇒ Le lait est à mon sens l’aliment le plus facile à remplacer lorsque l’on veut devenir vegan. Il existe en effet une multitude de laits végétaux, pour tous les prix et tous les goûts.

 

 


 

À quoi est due l’intolérance au lait ?

 

En Afrique et en Asie, les gens digèrent très trèèèès mal le lait, à l’inverse des pays Européens où par exemple 50% des français le digèrent parfaitement.

L’effet culturel mais aussi génétique rentrent en jeu : nos ancêtres consommaient la production de leurs élevages et ont subi une mutation génétique qui maintient la production de lactase.

♦ De quoi?

Le lactase est une enzyme qui métabolise le lactose et qui permet son assimilation à l’âge adulte, alors qu’elle devrait disparaître en vieillissant.

♦ Naturel ?

C’est donc absolument contre nature. Nous sommes d’ailleurs la seule espèce à consommer du lait à l’âge adulte, mais aussi la seule espèce à consommer le lait d’une autre espèce !!!!

Les facteurs de croissance sont différents selon les espèces : un veau pèse 40 kilos à la naissance, les nutriments contenus dans le lait de sa mère lui sont propre.

 


 

Mon expérience ?

 

♦ J’ai arrêté le lait suite à un désagrément. C’est en cherchant sur le net à droite à gauche que je me suis rendue compte à quel point il était néfaste pour notre santé.

♦ Je suis absolument écoeurée par les gros lobbies qui nous mentent à coup de « les produits laitiers sont nos amis pour la vie ». Tout est faux dans leur discours. Bien entendu il s’agit là de la deuxième plus grosse filière de l’agro-alimentaire en France. Aucun médecin ou nutritionniste ne nous dira donc le contraire.

 

 

♦ J’ai ouvert les yeux petit à petit sur la souffrance animale qu’engendre notre consommation de lait. Une vache est inséminée toute sa vie sans relâche. Chacun de ses veaux lui est enlevé à la naissance, et bien entendu elle le pleure pendant longtemps. La traite est longue et douloureuse, il y a souvent du sang et du pue sur les mamelles de la vache (ouais charmant!). Après 5 ans de souffrance, celle-ci est envoyée à l’abattoir, merci, bonsoir !

⇒ Inutile de préciser que normalement l’espérance d’une vache est de 20 ans.

♦ Enfin, après réflexion, je trouve cela complètement incohérent d’aller boire le lait d’une autre espèce. Celui-ci est bourré d’hormones, d’antibiotiques et de pesticides ingérés par la vache elle-même, mais si il n’y avait que ça :

  • les toxines :  le lait est un facteur de fixation des toxiques lipophiles / solvants et métaux lourds
  • les graisses : le lait contient essentiellement des acides gras saturés à grosses molécules lipidiques (en gros des graisses nocives mais surtout complètement inutiles)
  • trop de tout : le lait est trop riche en phosphore qui hyperstimule les parathyroïdes et trop riche en protéines perturbant l’assimilation du calcium

Sans parler des risques de cancers, maladies cardio vasculaires and co !

 


 

Ok, mais le calcium alors ?

 

Le mythe du : le lait est plein de calcium → le calcium fortifie les os → on évite alors l’ostéoporose !

FAUX FAUX FAUX ARCHI FAUX !!!!

Et ça ne vient pas de moi mais de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui a sorti une étude très complète et qui nous explique que c’est tout l’inverse qui se réalise lorsque l’on consomme beaucoup de lait !

⇒ Les pays Européens où l’on consomme le plus de lait par exemple, sont ceux où il y a le plus de fractures de hanches …..

Le lait est un acidifiant, il déminéralise donc nos os !

Le but pour nous est de ne pas fournir une grande quantité de calcium dans notre corps (par le biais du lait par exemple) mais plutôt d’essayer de le retenir avec des aliments au ph basic (les végétaux notamment).

 

 


 

Quelles solutions s’offrent à nous ?

Il n’existe pas moins de 12 laits végétaux : amande ¤ soja ¤ riz ¤ avoine ¤ coco ¤  noisette ¤  chanvre ¤  millet ¤  châtaigne ¤ quinoa ¤  épeautre ¤  noix de cajou !

Je vous fais une petite liste de mes laits végétaux favoris, par groupe et par préférence :

1 / Les laits à base de graines (les moins connus) :

  • sésame : mon préféré, je l’adore !
  • chanvre
  • tournesol

2 / Les laits à base de céréales (les plus connus) :

  • riz : le plus digeste de tous, il permets une bonne fixation du calcium
  • avoine : il contient beaucoup de calcium et de fer mais surtout des vitamines E et B
  • soja : celui que j’utilise le plus, surtout dans mes préparations de cuisine car il n’est cependant pas très digeste ! Il est très complet, c’est le plus riche en calcium, et son goût est neutre

 

3/ Les laits à base de noix (les plus savoureux):

  • coco : il contient beaucoup de fer et de minéraux essentiels pour nous, et son goût est délicieux.
  • noisette : il est très digeste et contient des acides gras mono-insaturés.
  • amande : mon préféré, il est antiseptique, du coup très bon si vous avez des problèmes intestinaux type colon irritable.Il contient aussi du fer, des vitamines A, B et E, ainsi que des fibres. Très complet je l’utilise quasi tous les jours !

 

 


 

Pour conclure, je vous donne les avantages, à mes yeux, des laits végétaux :

  • ils sont plus digestes, riches en vitamines et minéraux
  • ils ont meilleur goût et sont nettement moins écoeurant que le lait de vache
  • ils sont excellents pour le coeur
  • ils ne provoquent pas d’intolérance ou d’allergie
  • ils s’utilisent exactement comme le lait de vache pour toutes vos préparations de tous les jours
  • ils n’engendrent aucune souffrance animale complètement absurde et inutile en 2016

 

 


 

J’en ai terminé, vous comprenez maintenant pourquoi ce genre d’article me prend beaucoup de temps. J’ai essayé d’être la plus précise possible, sans être trop chiante non plus ^^

Dites moi si cela vous plaît ou si vous attendez autre chose, et surtout dites moi si je vous ai appris quelque chose 😉

 

 

Passez tous un excellent dimanche, et demain filez vite acheter un ou deux lait végétaux 🙂

 

#LOVE 

Written by malohan

    4 commentaires

  1. Anne-So 21/11/2016 at 8 h 48 min Répondre

    Yes, merci pour ton article complet et clair !! Vive les laits végétaux ! 😉 Mon préféré : le lait de noisette haaaaaa <3

    • malohan 21/11/2016 at 13 h 02 min Répondre

      @anne-so oh ouiiii le lait de noisette !!!! tellement réconfort pour l’hiver en plus 😉

  2. Auriane 23/11/2016 at 17 h 16 min Répondre

    J’adore te lire ma belle !! Moi je suis intolérante au lactose du coup j’avais commencé en Australie avec du lait sans lactose très répandu mais qui me posait toujours le souci de l’animal. Du coup comme je n’ai pas encore trouvé de lait végétal que je puisse apprécier (mais je vais tenter ceux de ta liste que je ne connaissais pas) et bien j’alterne lait sans lactose dans mon chocolat et lait de soja en cuisine. Mais je ne doute pas d’y arriver avec tes conseils ^^

    • malohan 23/11/2016 at 20 h 47 min Répondre

      @auriane le palet mets entre 10 et 13 jours pour s’habituer à un nouveau goût ma belle, mais si vraiment ça passe pas essaye ceux au chocolat ou à la vanille, ils sont délicieux !

Leave a Comment




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.